Pays de Meaux ► Conseil communautaire : la gratuité des transports s'invite dans le débat

Pays de Meaux ► Conseil communautaire : la gratuité des transports s'invite dans le débat

La gratuité des transports a été discutée lors du conseil communautaire du Pays de Meaux, vendredi 4 décembre. 

A l'occasion d'un point qui pouvait sembler purement administratif, un débat s'est engagé entre un conseiller communautaire et le président, Jean-François Copé, concernant la gratuité des transports sur le territoire de l'intercommunalité.

Les transports en bus sur le territoire du Pays de Meaux sont payants et font l'objet d'un contrat d'exploitation signé entre Île-de-France Mobilités et les transports Marne et Morin. La convention partenariale signée en 2016 avec le Pays de Meaux, fixant les rôles respectifs des trois intervenants, prend fin au 31 décembre. N’étant pas renouvelable par tacite reconduction, il était demandé au conseil d'autoriser le président, Jean-François Copé, à signer un nouvel avenant de convention avec la Région et le prestataire.

Un conseiller d'opposition a rappelé que « la communauté connaît des problèmes de circulation et de stationnement croissants » et a proposé comme solution la gratuité des transports. Il a cité l'exemple de Dunkerque où les transports sont gratuits.

Jean-François Copé a répondu : « Demander la gratuité, c'est la facilité. Ca va forcément plaire, c'est de la démagogie. Si c'est gratuit, il y aura forcément moins d’investissements sur les réseaux. Si c'est gratuit, on aura un petit service. Vous citez l'exemple de Dunkerque, c’est un exemple connu et ça fait un petit service. C'est parce que notre service est payant, même s'il est subventionné largement par la Région,  que nous pouvons offrir cette qualité, notamment sur les plages horaire. Faire croire aux gens que l'on peut maintenir la même qualité avec un service gratuit, cela se traduirait par une augmentation des impôts et moi je n’augmente pas les impôts ». Il a insisté, déclarant : « Ce que le public attend en contrepartie du ticket qu'il paye, c'est la qualité du service et ici, dans le Pays de Meaux, nous l'avons ». La délibération autorisant le président à signer l'avenant de prolongation a été adopté à l'unanimité moins une abstention.

Musée de la Grande Guerre 

Cet été, malgré la situation sanitaire, la fréquentation du musée de la Grande Guerre a augmenté de 7% par rapport à la même période l’année précédente. Pour les vacances de Toussaint, elle a été la même que l’année précédente. Le musée devrait rouvrir le 15 décembre.

Le conseil a adopté la grille tarifaire applicable à compter du 4 décembre, avec un billet d'entrée, valable la journée, au plein tarif de dix euros et au tarif réduit de sept euros, et un pass adulte annuel musée et animations culturelles, valable un an, au tarif de dix-sept euros et neuf euros pour les moins de 26 ans.

Enfin le conseil a validé la reconduction de la convention de partenariat entre l'office du tourisme du Pays de Meaux et la communauté d'agglomération pour la commercialisation des visites guidées. La communauté d'agglomération assumera la rédaction des contenus des visites, le recrutement des guides conférenciers et leur rémunération. 

 

 

 

Dernière modification le dimanche, 03/01/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top