Courtry ► Les premières bornes de recharge électrique ont été installées près du futur Lidl

Courtry ► Les premières bornes de recharge électrique ont été installées près du futur Lidl

Les voitures électriques peuvent être rechargées à Courtry, depuis lundi 1er mars, grâce à deux bornes installées sur le nouveau parking de la zone d’activités de la Régale, près de l'emplacement du futur Lidl. 

Deux autres bornes seront posées au printemps en centre-ville, l'une sur la place du Général-Leclerc, l'autre sur le parking sud de l’espace Robert-Jacobsen. Le parking de cent quarante-et-une places du  magasin Lidl qui ouvrira mercredi 31 mars comptera deux places équipées et dix autres pré-équipées. La Ville de Courtry s’inscrit dans les mobilités durables en déployant des bornes de recharge pour véhicules électriques sur la voie publique. Le Sigeif prend en charge intégralement le déploiement, des investissements initiaux jusqu’à l’exploitation et la maintenance. 

Un schéma d’implantation réalisé par un bureau d’études et validé par le Sigeif, la Ville et Enedis a permis de déterminer les emplacements, la temporalité et le service de recharge le plus adapté. 

Environnement : une priorité pour la municipalité 

Xavier Vanderbise, le maire de Courtry, place l’environnement au cœur de son action. Il déclare : « Des travaux et aménagements sont prévus dans l'année. Deux chaudières seront remplacées au groupe scolaire Georges Brassens pour économiser 15% d’énergie. Dans l’ensemble des bâtiments communaux, nos électriciens procèdent au remplacement de tous les éclairages en Led. »

Grégory Presle, conseiller municipal chargé du développement durable, explique : « Depuis le début de ce second mandat, le service espaces verts a mis en place sept hôtels à insectes « fait maison » répartis sur la commune. Trente-deux nichoirs à mésanges et cinq à chauve-souris ont été placés dans le parc de la Mairie. Prochainement, des pièges à huile vont être installés ainsi que des nichoirs à rapaces pour réguler l’apparition des petits rongeurs, ainsi que des nichoirs à chrysopes,le deuxième prédateur des pucerons après la coccinelle. » 

Dominique Davion, adjoint au maire à l’environnement, ajoute : « Les moutons noirs et marrons du Velay feront leur grand retour au sein du bassin de rétention en mai. L’éco-pâturage sert à réduire les impacts environnementaux en utilisant des animaux à la place des machines. » L’éco-pâturage est réalisé en partenariat avec l’agglomération Paris-Vallée de la Marne. 

 

 

Dernière modification le mardi, 02/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°40 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top