Bussy-Saint-Georges ► L’artiste Nguyen Tay a réalisé une œuvre pour Orange 

Bussy-Saint-Georges ► L’artiste Nguyen Tay a réalisé une œuvre pour Orange 

L’artiste peintre Nguyen Tay a été choisi par la marque Orange pour créer une illustration pour sa future campagne publicitaire d’un de ses produits. L’œuvre a été présentée lundi 8 mars et sera exposée durant deux semaines à Bussy-Saint-Georges. 

L’œuvre réalisée pour Orange Money, composante spécialisée dans le transfert d’argent du groupe français de télécommunication, met en scène une femme vietnamienne en ao dai - la robe traditionnelle et indémodable du pays - à bord d’une barque. Nguyen Tay explique : « J’ai voulu représenter des souvenirs de mon enfance passée au Vietnam et reproduire des paysages qui n’existent nulle part ailleurs. » On y voit également un attachement à la nature, puisqu’on reconnaît en arrière-plan, la baie d’Along, patrimoine mondial de l’Unesco. L’artiste affirme ainsi son engagement pour la protection de la nature et du patrimoine. Les fleurs de lotus, régulièrement représentées dans ses tableaux, apportent une touche de sérénité en plus : « Je veux que les contemplateurs de l’œuvre se sentent bien. »

Le seul élément moderne est le smartphone que brandit le personnage. Elle rappelle le partenariat avec Orange. L’artiste a été contacté alors que la marque a ouvert son service vers le Vietnam. Durant toute la durée de la campagne, l’œuvre de Tay figurera sur tous les supports de communication.  

Soutenir les commerçants

Un grand format sera exposé en vitrine du Cowork de Bussy, jusqu’à dimanche 21 mars, puis, à Jossigny à l’Escale. Nguyen Tay veut ainsi embellir les espaces vides et les commerces fermés à cause de la crise sanitaire. Il détaille : « Je veux pouvoir à mon niveau soutenir les commerçants en leur offrant une visibilité, marquer une présence et donner des couleurs à nos rues. » 

Orange Money est un nouveau service qui permet d’envoyer à tout moment de l’argent de la France vers le Vietnam depuis un smartphone. Le choix de l’artiste est venu tout naturellement. Bruno Guivarch, le responsable Engagement de la marque, précise : « Nous nous sommes tournés vers Nguyen Tay qui incarne, culturellement le mieux, son pays d’origine. Nous lui avons donné carte blanche. Ses travaux précédents montraient déjà sa sensibilité, et l’œuvre qu’il nous a offerte illustre parfaitement son monde, entre réalité et rêverie. »

Ce n’est pas la première fois que l’artiste collabore avec des marques. En 2018, Nguyen Tay, a signé le visuel de la bouteille Vietnam pour la marque Heineken. L’année suivante, on a découvert le coffret de gâteaux de lune qu’il a conçu pour l’enseigne Paris-Store. Pourtant, le dessin numérique n’est pas son domaine de prédilection : « Cela me fait sortir de ma zone de confort et me donne des défis à relever. » L’artiste a même peint sur des plaques de chocolat de Cédric Tostain, artisan chocolatier de Claye-Souilly

Un artiste adopté par le public 

L’artiste, qui a vécu à Mitry-Mory jusqu’en 2020, est davantage reconnu pour ses œuvres à l’aquarelle sur soie dont l’une a été récompensée par le prix de la municipalité au salon du Printemps de Courtry en 2018. C’est en Seine-et-Marne qu’il a posé son chevalet et sa boite à pinceaux à son arrivée en France en 2015.  Il a exposé pour la première fois à Serris à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. L’année suivante, il a remporté le 1er prix de la catégorie aquarelle au salon des amateurs d’art de Saint-Thibault-des-Vignes. Les expositions à Courtry en 2017, à Lagny-sur-Marne ou à Villeparisis en 2018 ont rencontré un vif succès. 

Pour ses prochaines expositions à Paris et à Lagny-sur-Marne, l’artiste travaille sur quelques toiles à l’huile. Il a prévu de présenter ses œuvres au public en avril et en mai, malgré les incertitudes liées à l’évolution de la pandémie. Optimiste, il fait remarquer qu’en chinois le sinogramme de « crise » est le même que… « opportunité ». 

 

Roissy Pays de France musée du 11 avril au 11 mai 2021

 

Dernière modification le samedi, 27/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top