Lognes ► [Vidéo] Habitants et élus ont rendu hommage à l'ancien maire, Michel Ricart

Lognes ► [Vidéo] Habitants et élus ont rendu hommage à l'ancien maire, Michel Ricart

La municipalité et les habitants de Lognes ont rendu hommage à Michel Ricart, maire de 1989 à 2016, lors de la cérémonie qui s’est tenue, samedi 7 mars, sur l’esplanade des Droits de l’homme.

Le public était nombreux pour assister à l’hommage rendu à l’ancien maire de Lognes, décédé le 16 février. André Yuste, son successeur, déclare : « Michel Ricart a bâti la ville de Lognes et son intercommunalité avec force et conviction. » En 1975, Lognes était un village de deux cent quarante-huit habitants. C'est maintenant une ville de 15 200 habitants. André Yuste poursuit : « Michel Ricart a été maire de Lognes de 1989 à 2016, mais plus encore, il en a été le bâtisseur, l'artisan. Il a imaginé cette ville, il l’a pensée au présent et au futur. » Paul Miguel, ex-président de la communauté d'agglomération de Paris-Vallée de la Marne, ajoute de son côté : « J'ai cheminé avec lui pendant 34 ans, plus de la moitié de ma vie. Il a changé ma vie, j'en suis certain. »

Tous les intervenants ont souligné la générosité et l'attachement à ses valeurs de Michel Ricart. Son crédo était le « vivre ensemble ». Il a accueilli les populations vietnamiennes, laotiennes et cambodgiennes, faisant de Lognes, avec 40 % de sa population d'origine asiatique, la première ville asiatique de France. Il croyait particulièrement à la vie associative et a créé la maison des jeunes et de la culture de Lognes. Marie-Christine Dussart, présidente de la MJC Camille-Claudel, confirme : « Michel Ricart était un militant de l'éducation populaire et de la vie associative en général. »

Il aimait le sport et particulièrement le basket et est à l'origine de la création du club de Marne-la-Vallée Basket, regroupant les clubs de Lognes, Noisiel et Torcy. Sa présidente se souvient que, au lendemain des matchs aux résultats décevants, « Monsieur Ricart » lui téléphonait pour lui dire : « Mais qu'est-ce qu'ils ont foutu ? »

C'était un travailleur acharné. Ainsi, son épouse, Marie-Paule se souvient que pour lui, il  fallait remplacer l'adage « métro boulot dodo » par « Mairie, SCA, SAN, Paris-Vallée de la Marne, Sietrem. »

Un militant socialiste

Michel Ricart était un militant socialiste. Vincent Éblé, sénateur de Seine-et-Marne, déclare : « Nous, élus et militants de Lognes et de Marne-la-Vallée, nous pleurons un camarade, un militant de conviction, démocrate, républicain, laïque et humaniste. »

et un bon-vivant

Au-delà de l'homme public, Michel Ricart était un « bon vivant ». Paul Miguel rappelle : « Il aimait le bon vin, le whisky, Lamartine, l’Islande, lessoirées de match, chantait le Temps des cerises."

La cérémonie s'est ouverte avec la diffusion de la chanson « Mexico », interprétée par Tino Rossi. André Yuste a rappelé que c'était la chanson préférée de Michel Ricart, "qui aimait chanter et chantait même fort bien".

A la fin de la cérémonie, les participants ont chacun déposé une rose devant le portrait du défunt.

 

Roissy Pays de France musée du 11 avril au 11 mai 2021

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 12/03/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top