Dammartin-en-Goële ► Le taux de la taxe foncière est ramené à 49,5 % 

Dammartin-en-Goële ► Le taux de la taxe foncière est ramené à 49,5 % 

Le conseil municipal de Dammartin-en-Goële a voté un nouveau taux des taxes foncières, samedi 10 juillet. L’augmentation sera moins forte que prévue : le taux passera finalement de 80,96 %à 49,5 % 

L’augmentation de l’impôt payé par les propriétaires de terrains bâtis et non-bâtis sera moins forte que prévue en 2021. Le nouveau de référence voté par le conseil municipal est composé de l’ancienne part communale et de la part départementale. 

Ainsi, le taux de taxe foncière est de 49,5 % pour les propriétés bâties et 91,70 % pour les propriétés non-bâties. Le nouveau taux prend en compte les préconisations de la chambre régionale des comptes. Le maire de Dammartin-en-Goële, Vincent Clavier, a déclaré à Magjournal, à l’issue du conseil : « 49,5 % est un taux raisonnable qui permet d’assurer tous les besoins de service public de la Ville mais sans investissement majeur. Ce sera une année blanche. Ça nous permettra d’avoir un peu plus de vision sur les mois qui viennent. » Vincent Clavier ajoute : « Personne ne sait ce qui va se passer demain. Nous allons peut-être devoir fermer les écoles à cause d’un variant du covid, ce qui va nous coûter de l'argent. » 

La chambre régionale des comptes avait préconisé un taux de 35,50 % pour atteindre l’équilibre budgétaire. L’opposition avait, de son côté, proposé un autre taux à 40,5 %, « soit 500 000 euros de plus  » selon François Alves conseiller municipal du groupe Ambitions2020pourDammartin ; un taux « cohérent » pour Sylvain Messiaen, autre élu minoritaire. 

Mais le maire estime ces taux « intenables ». Il explique : « C’est uniquement en vue de nous laisser une fourchette et pour permettre de prendre une décision politique que la chambre régionale des comptes a fixé son taux. Avec 36 %, on fait juste fonctionner la ville. Que fait-on des services à la population qui sont pourtant obligatoires ? On devrait alors supprimer des postes. Ce n’est pas ce qu’on veut. La chambre régionale des comptes a un regard technique et financier. Nous, on doit faire des choix par rapport aux besoins de nos services et de la population. Notre ville est en-deça des services qu’elle doit donner aux habitants »  Le manque de recette fiscale a toujours été une problématique à Dammartin. « Celle-ci s’est aggravée à cause des dépenses dues à la crise sanitaire », estime t-il. 

Le maire est aussi revenu sur les « cafouillages » qui ont entraîné les protestions de la population : «  Lorsque j’ai été élu maire, le 9 avril, les documents avaient déjà été envoyés et le taux de 80,96 % avait déjà été acté. Dès ma prise de fonction, j’ai pris la décision de faire voter un taux inférieur car j’ai estimé qu’il était exubérant de voter un taux de ce niveau là. On était également tenu à des échéances budgétaires et financières. » 

 

 

 

 

 

Dernière modification le samedi, 17/07/2021

Publié dansVie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top