Meaux ► Ecole Condorcet : les parents ont lancé une pétition contre la suppression d’une classe

Meaux ► Ecole Condorcet : les parents ont lancé une pétition contre la suppression d’une classe

Les parents d’élèves de l’école Condorcet à Meaux étaient à pied d’œuvre, samedi 11 septembre, pour recueillir des signatures en faveur de la pétition dénonçant la suppression d’une classe de maternelle. 

Les classes de l’école maternelle Condorcet, dans le quartier de Beauval, passent de six à cinq pour cette année scolaire. Selon les parents d’élèves, la suppression d’un poste d’enseignant et d’une assistante maternelle aura un impact sur les petites et moyennes sections puisque la moyenne par classe passe de vingt-et-un à vingt-six élèves. L’école compte soixante-sept élèves en grande section et cent trente en petite et moyenne sections. 

Amélie, mère d’une élève, était à Sportissimeaux pour recueillir des signatures pour la pétition lancée par des parents d’élèves. Elle explique : « Au début, on nous a dit qu’il s’agissait d’un problème de sous-effectif d’élèves. Un nouveau comptage à démontré que les quotas étaient bien atteints et qu’il ne devrait pas avoir de suppression. » Les parents d'élèves rappellent que l’école est en zone d'éducation prioritaire et dénoncent la "brutalité de la décision", la classe ayant été supprimée cinq jours après la rentrée.

Vendredi, à midi, cinq cents signatures avaient été recueillies et deux cents de plus, samedi. Sur Internet, la pétition a reçu, lundi, cent cinquante-huit soutiens. Les pétitionnaires s’inquiètent  pour les enfants, en particulier, de petite section : « Une classe a eu trois professeurs différents durant l’année scolaire. On leur dit maintenant qu’ils ne seront plus dans la même classe. C’est difficile pour des enfants de quatre ans. » 

L’action a reçu le soutien de la mairie de Meaux. Le maire, Jean-François Copé, a reçu les parents d’élèves, vendredi. « Il nous a confirmé qu’il s’agissait d’une erreur administrative et nous a indiqué qu’il fera le nécessaire avec l’inspection académique », rapporte un parent. La mairie rappelle que les décisions d’ouvrir ou de fermer des classes « dépendent uniquement de l’Education nationale ». 

D’autres écoles de Meaux sont aussi concernées par les fermetures de classes : Pinteville et Compayré. 

 

 

Dernière modification le mardi, 14/09/2021

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top