Jaignes ► [Vidéo] Patrimoine : l'agriculteur démarre son tracteur au chalumeau

Jaignes ► [Vidéo] Patrimoine : l'agriculteur démarre son tracteur au chalumeau

 

Jean-Marie Bouillé, agriculteur à Jaignes, démarre son tracteur au chalumeau. Il a présenté un tracteur de 1952, une des pièces de son musée, lors des journées du patrimoine, samedi 18 septembre. 

 

Le musée de Jean-Marie Bouillé comprend une cinquantaine de tracteurs de collection, fabriqués de 1917 à 1962. L'agriculteur passionné de mécanique a choisi de présenter un  tracteur fabriqué par la « Société française de Vierzon » en 1952, qui a la particularité d’être démarré avec une lampe à souder. La démonstration a rappelé qu’avant l’invention du démarreur, on ne se contentait pas, une fois installé derrière le volant, de tourner la clé pour démarrer le véhicule. Le moteur du tracteur ne peut être mis en route directement avec la « fameuse manivelle » àcause d’une trop grosse compression, comme l’a bien précisé Jean-Marie Bouillé.

Après l’installation de la lampe à souder à l’avant du tracteur et un certain temps de chauffe du gasoil, Jean-Marie Bouillé l'a mis en marche, en tournant à l'aide d'une manivelle un volant situé sur le côté de l’engin. Il explique : « La démonstration démontre les difficultés pour le cultivateur avant de travailler la terre au volant du tracteur, le bruit et surtout la souffrance du dos au bout de quatorze à quinze heures de conduite. Nous sommes loin du confort des tracteurs actuels. La venue de ces tracteurs a quand même largement soulagé le travail des chevaux. Ce type de tracteur a été construit de 1935 à 1960. »

La famille Bouillé possédait dans sa ferme une impressionnante collection d’engins militaires de tous modèles, dont certains ont servi dans la série de films de Robert Lamoureux « La 7e compagnie ». Depuis le décès du père, la collection a été en grande partie dispersée, pour ne garder que celle des tracteurs. Les trois fils Brouillé gèrent mille cinq cents hectares de terres agricoles.

Après la démonstration accompagnée d'explications techniques du collectionneur, qui a su capter l’attention du public pendant plus d’une heure, celui-ci a conclu : « Je vous remercie de votre attention et je vous donne rendez-vous l'année prochaine au musée du tracteur pour la journée du patrimoine. »

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 19 nov 2021

 

Dernière modification le dimanche, 03/10/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top