Saint-Thibault-des-Vignes ► Place Claude-Monet : les travaux vont commencer

Saint-Thibault-des-Vignes ► Place Claude-Monet : les travaux vont commencer

Les travaux de réhabilitation de la place Claude-Monet à Saint-Thibault-des-Vignes vont débuter prochainement. Le maire de la commune, Sinclair Vouriot, a présenté le projet mercredi 12 janvier. 

Des aménagements seront créés autour de la place Claude-Monet : un dojo pour arts martiaux de deux cent cinquante mètres carrés, une aire de jeux et de rencontres, un « jardin de pluie » destiné à traiter plus efficacement les eaux pluviales, et une supérette qui s’étendra sur une surface de quatre cents mètres carrés avec, au-dessus de celle-ci, cinquante-quatre logements en accession à la propriété. Une autre résidence de trente-quatre logements sociaux devrait sortir de terre le long de la rue Marc-Chagall. De plus, un passage piéton bien matérialisé permettra une traversée plus sécurisée de l’avenue Saint-Germain-des-Noyers.

Les travaux coûteront 1,5 million d’euros entièrement financés par l’établissement public d’aménagement EpaMarne et n’impacteront pas le budget de la commune. La réhabilitation de la place était attendue. Le maire rappelle : « L’acte de réalisation date de 1978 et les travaux de 1983. La réorganisation de la place dans la perspective d’un aboutissement le plus harmonieux possible a été au cœur des négociations avec EpaMarne. Il était indispensable de requalifier l’endroit qui a, au fil du temps, subi des dégradations. » 

Stationnement 

Sinclair Vouriot a également souhaité rassurer les riverains sur le nombre de places de stationnement : « Le nombre sera maintenu. Nous aurons au total cent trente places. » Des riverains ayant exprimé leur inquiétude sur le manque de place de stationnement du fait des nouvelles constructions, le maire précise : "Les résidents des nouveaux logements bénéficieront de leurs propres parkings, deux pour ceux en accession à la propriété et un pour ceux qui occupent un logement social de moins de cinquante-cinq mètres carrés." 

Par ailleurs, le stationnement sera réglementé en zone bleue, c’est-à-dire gratuit pendant deux heures. Pour le maire, il était indispensable de revoir l’aménagement du parking : « Les places étaient rarement occupées. Beaucoup s’en servaient pour faire de la mécanique de rue. » Une barrière amovible permettra de réserver l’accès aux clients des commerces et aux usagers du dojo. 

 

Dernière modification le vendredi, 14/01/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°53 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top