Courtry ► [Vidéo] L’artiste Red Dito initie un festival d’art contemporain

Courtry ► [Vidéo] L’artiste Red Dito initie un festival d’art contemporain

Le premier festival d’art contemporain de Courtry se tiendra du vendredi 28 au dimanche 30 janvier, à l’espace Robert-Jacobsen. L’artiste plasticien, Red Dito, est à l’initiative de l’événement. Rencontre avec l’artiste, le jour de l’installation, mercredi 26 janvier.

 

Dix artistes présenteront chacun dix de leurs œuvres lors du premier événement d’art contemporain proposé dans la commune, parrainé par Argadol et Red Dito lui-même. Les exposants sont soit des artistes confirmés, soit des artistes en devenir. Ainsi, les collages d’une Courtrysienne, Irène Célo, seront présentés aux côtés des œuvres de Florent Rimbault, de Leila Assmann, de l’Oméline ou d’Auriac. Red Dito, dont l’atelier est à Courtry, déclare : « Je voulais donner la chance à des artistes, dont l’art n’est pas forcément l’activité principale mais qui ont un univers singulier, et à des débutants. »

La manifestation gratuite est proposée en partenariat avec la Ville. Xavier Vanderbise, le maire,  souligne : « Nous sommes heureux de la tenue de l’événement malgré la crise sanitaire. Créer un festival de ce type était un engagement de la campagne électorale. Il est intéressant de faire connaître aux habitants différents styles et surtout amener la culture au plus près des gens. »

L’idée du festival est partie d’un constat. Red Dito explique : « Il y en a pas dans la région. Je voulais vraiment axer sur l’art contemporain. » L’évènement est intitulé « Labyrinth », la scénographie a été construite comme telle afin que les visiteurs se perdent dans les différents univers artistiques. Une toile en direct sera également exécutée.

Les enfants de Courtry exposeront également. Il s’agira de répliques de chefs-d’œuvres d’art contemporain ou moderne réalisées avec l’aide de l’artiste courtrysien. Red Dito indique : « Mon envie était de sensibiliser les enfants à l’art contemporain en les faisant participer au festival et de leur faire découvrir des artistes comme Joan Miro, Robert Combas ou encore Fernand Léger. Mais j’avais envie d’aller plus loin que la simple visite d’un musée. J’ai voulu qu’ils développent leur créativité. » 

Red Dito, qui se définit comme coloriste, attache une importance aux couleurs pour « ce qu’elles apportent au quotidien » et « ce qu’elles racontent ». Les enfants sont ainsi sensibilisés aux styles et aux traits des artistes tout en restant libre de s’exprimer. 

Dernière modification le vendredi, 28/01/2022

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°49 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top