Thorigny-sur-Marne ► [Vidéo] Raconte-moi les mille et une nuits : les contes sonores ont récolté de chaleureux applaudissements

Thorigny-sur-Marne ► [Vidéo] Raconte-moi les mille et une nuits : les contes sonores ont récolté de chaleureux applaudissements

Le centre culturel du Moustier, à Thorigny-sur-Marne, a transporté son jeune public dans l’univers des contes des Mille et une nuits, dimanche 23 janvier, à l’occasion des Nuits de la lecture.

Dans le cadre des Nuits de la lecture, le réseau des médiathèques de la communauté d’agglomération de Marne et Gondoire a proposé, au centre culturel Le Moustier de Thorigny-sur-Marne, un spectacle de contes sonores. Destiné au jeune public à partir de quatre ans, il s’agissait d’une mise en scène contemporaine d’extraits des célèbres contes des Mille et une nuits.

Le spectacle, produit par la compagnie du Terrain vague, était interprété par Marion Gomez et Raphaëlle Brice, deux jeunes comédiennes, également chanteuses et instrumentistes. Elles ont plongé petits et grands dans l’univers des contes des Mille et nuits, revus et visités par un langage contemporain et agrémenté de quelques allusions à des événements d’actualité comme la crise sanitaire.

Marion et Raphaëlle déclarent : « On adore tout ce qui est Maghreb, Moyen-Orient et la musicalité des univers. On s’est dit, 'qu’est-ce qu’on pourrait bien faire comme conte dans cet esprit-là ?' On s’est plongées dans les Mille et une nuits et on en a sorti trois ou quatre contes qui nous ont semblé intéressants à mettre en scène. On les a imbriqués les uns dans les autres et on s’est permis de prendre quelques libertés. Mais les contes des Mille et une nuits, c'est une tradition orale, ça voyage et ça se transforme. Et ça passe par notre langage d’aujourd’hui... L’idée, c’était d’avoir des contes ludiques. Nous, on n’est pas conteuses, on est comédiennes. On a théâtralisé les contes."

Compte-tenu de l’âge du public, il n’était pas question de faire une représentation nocturne, et c’est dimanche 23 janvier, à 15 heures, qu’elle a eu lieu. Les enfants étaient installés en avant-scène mais les organisateurs ont pu constater avec plaisir que les gradins étaient bien remplis par les parents et amateurs de théâtre, même sans enfant. Tous ont gratifié les interprètes d'applaudissements chaleureux.

Dernière modification le mardi, 01/02/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°50 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top