Imprimer cette page

Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] Marché des terroirs : les producteurs seine-et-marnais sont plébiscités par les Romainvillersois

Bailly-Romainvilliers ► [Vidéo] Marché des terroirs : les producteurs seine-et-marnais sont plébiscités par les Romainvillersois © Magjournal 77

Une quinzaine de stands se dressaient sur la place de l’Europe pour le deuxième marché des terroirs, version printemps, samedi 21 mai, à Bailly Romainvilliers.  

Plats cuisinés avec des produits locaux et de saison, comme des asperges, quiches artisanales, escargots, brie de Meaux, mais aussi douceurs sucrées entre miel de Quincy-Voisins, « Big cookies », macarons de Voulangis et tartes tatin : tous les palais pouvaient être satisfaits tant la variété des produits était importante sur le marché des terroirs. Pour compléter le repas ainsi composé, de l’entrée au café de « Brûléa » à Vaux-le-Pénil, un accord mets et boissons était possible, avec la bière du Grand-Morin, du champagne mais aussi le vin seine-et-marnais de Guérard. Rachid Bougherara, de « Vigne Envie »,  explique : « Nous avons un 100 % pinot noir. Nous avons un vin blanc qui est fait avec 80 à 90 % de chardonnay et 10 à 20 % de pinot gris. Nous avons la chance d’avoir l’IGP (Indication géographique protégée) Ile-de-France Guérard. Le but, d’ici cinq ans, est d’être AOP, AOC. »  

Anne Gbiorczyk, maire de la commune, commente l’évènement : « Devant le succès du marché des terroirs de l’automne, nous avons décidé de réitérer l’évènement au printemps. Les producteurs locaux sont à nouveau au rendez-vous avec leurs produits, leur savoir-faire et parfois leurs gourmandises. Ce projet nous tient à cœur parce qu’il favorise déjà le bien-manger qui nous est cher et la mise en valeur des savoir-faire, des métiers qui présentent l’intelligence de la main, des beaux métiers. Les Romainvillersois ont envie de manger des produits issus de l’agriculture locale, des circuits courts. Ils nous l’ont dit, nous l’avons entendu. C’est pour ça que nous travaillons à faire venir les producteurs au plus près de chez eux. »

Dominique Laird, adjoint au maire aux commerces, complète : « On n'a que des métiers alimentaires. 100 % des producteurs sont de Seine-et-Marne. »  

Les chalands pouvaient goûter, déguster, les saveurs mises en valeur sur les étals des commerçants ou encore discuter de leur savoir-faire, de la provenance des produits. Marc, accompagné de sa fille Elona, a arpenté la place : « Le marché me plaît. Il donne la possibilité de voir plus rapidement les producteurs du coin, c’est sympa. La petite adore le brie de Meaux, on profite de l’évènement pour faire fonctionner les commerçants. J’ai aussi repéré des petits pâtés à la viande. »

Lors du marché, des activités étaient proposées aux curieux ou aux passionnés, comme des ateliers pâtisserie pour enfants sur le stand de Stéphanie, « Madame cuisine », ou encore la confection de pièces montées avec les Compagnons du devoir.

Dernière modification le mardi, 24/05/2022

Publié dansVie locale