Chelles ► [Vidéo] Des Chellois et des transports 1828-2028 : l'exposition retrace deux siècles de transport dans la ville

Chelles ► [Vidéo] Des Chellois et des transports 1828-2028 : l'exposition retrace deux siècles de transport dans la ville © Magjournal 77

L'évolution de Chelles, passée et à venir, est liée à celle des transports. Une exposition « Des Chellois et des transports 1828–2028 : deux siècles de transport à Chelles » se tient sur ce thème du 21 mai au 6 juin au centre d'art « Les Eglises » et à la villa Max. Magjournal s’est rendu au vernissage vendredi 20 mai.

L’exposition « Des Chellois et des transports 1828-2028 : deux siècles de transport à Chelles » permet d’apprécier l’influence de l’évolution des transports sur l’histoire de la ville.

Lors du vernissage, Jean-Pierre Torreton, président de la SAHC (société archéologique et historique de Chelles) a déclaré : « Soixante ans après la révolution de 1789, Chelles a connu en 1849 une autre révolution : l'arrivée du chemin de fer et Paris à moins d'une demi-heure."

Alors qu’il fallait auparavant trois ou quatre heures, à pied ou en voiture, pour rallier la capitale, la proximité nouvelle a entrainé un afflux « d’étrangers », en fait des Parisiens, qui venaient « taquiner le goujon » dans la Marne et qui ont fait prospérer les guinguettes.

Brice Rabaste, maire de la ville, retrace l’évolution de la ville : « Il y a eu deux grosses évolutions à Chelles : l’ abbaye, qui lui a fait prendre son envol, et  l'arrivée du train. Cela permet de comprendre que Chelles bénéficie encore aujourd'hui des choix qui ont été faits à la fin du XIXe siècle. Si la ligne de chemin de fer était passée cinq kilomètres plus bas, on n'aurait pas la même physionomie, pas les mêmes atouts et pas les mêmes projets d'avenir. On n'aurait pas cette gare de Chelles qui est la plus grande gare de Seine-et-Marne et qui va devenir, l'année prochaine, encore plus importante avec le prolongement du RER E jusqu'à La Défense et le métro du Grand Paris qui va arriver en 2028. »

L’exposition se tient au centre d'art Les Églises, où l'on peut voir tout (ou presque) ce qui se rapporte à l'évolution des transports à Chelles ainsi qu'un montage réalisé par Chelles audiovisuelle sur « les bruits de Chelles », et à la villa Max, orientée davantage sur l'évolution de la gare et des guinguettes.

Le centre d'art Les Églises est ouvert tous les jours, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures ; la villa Max, tous les jours, de 14 heures à 18 heures. L’entrée est gratuite sur les deux sites.

Dernière modification le mardi, 31/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top