Champs-sur-Marne ► L’institut de technologie FCBA teste le mobilier 

Champs-sur-Marne ► L’institut de technologie FCBA teste le mobilier  © Magjournal 77

L’institut de technologie FCBA de Champs-sur-Marne est un laboratoire d’essais où les objets d’ameublement du quotidien sont testés avant leur mise en vente. Magjournal a pu pénétrer dans l’enceinte des ateliers habituellement fermés au public, mardi 17 mai. 

A l’institut de technologie FCBA (Forêt, cellulose, bois-construction et ameublement), au cœur de la cité Descartes, les objets sont malmenés. On les tire, on les pousse, on les déchire, on y met le feu dans le but de garantir aux consommateurs une sécurité maximum lors de leur utilisation. 

Les quatre laboratoires de FCBA testent la mécanique, les matériaux, la finition et le temps d’inflammabilité sur tout ce qui concerne l’aménagement des espaces de vie, en particulier le mobilier du quotidien (matelas, mobilier de bureau, mobilier extérieur, table, fauteuil...). FCBA agit dans le cadre de ses activités de recherche, de développement et de certification. 

Ainsi, avant la mise sur le marché et afin de s’assurer de la conformité aux normes ou d’évaluer les risques de service après-vente, les sommiers sont testés sur leur durabilité et leur résistance et les tiroirs sont évalués sur les manœuvres ouverture-fermeture. Des tests de propagation, de réaction, d’inflammation d’allumabilité sur des produits finis ou composants sont aussi réalisés. Au total, dix-mille essais sont exécutés par an par vingt personnes mobilisées sur le site. Eric Delaunay, le responsable des laboratoires essais et mesures, déclare : «Nous avons cent machine d’essais disposées sur cinq mille mètres carrés de laboratoire. »

Patrick Perier, le directeur du pôle aménagement des espaces de vie de l’institut industriel, indique : « Nos missions sont le consulting, les essais, les mesures et la certification. Nos clients sont pour moitié du secteur public et pour moitié du secteur privé. Plus de quatre cents sont des clients réguliers. » 

L’institut s’appuie sur un réseau de partenaires scientifiques et travaille avec le tissu universitaire local : des thésards viennent de l’université Gustave-Eiffel, des apprentis sont formés au CFA Descartes et des alternants viennent de l’Esipe, l’école d’ingénieurs installée dans le campus. 

Dernière modification le mardi, 31/05/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top