Noisiel ► [Vidéo] Couleur jARTdin : l’art a fait ouvrir les portes des jardins privés

Noisiel ► [Vidéo] Couleur jARTdin : l’art a fait ouvrir les portes des jardins privés © Magjournal 77

L'association « Quartiers de chocolat » a permis aux curieux et aux amoureux des arts d'entrer dans les jardins privés de vingt propriétés de la cité Menier, à Noisiel. L’évènement Couleur jARTdin y a fait exposer quarante-et-un artistes, samedi 18 juin.

Le vieux Noisiel s'est animé de visites, spectacles vivants, concert et apéro géant samedi 18 et dimanche 19 juin avec la manifestation Couleur jARTdin. Le site patrimonial de la cité Menier est remarquable et les jardins y sont des havres de paix méconnus des passants qui n'imaginent pas ce qu'ils peuvent trouver derrière les murs. Vingt propriétaires ont joué le jeu et ont ouvert leur jardin au public en y accueillant des expositions.

Séverine, Lucie et Florent, Fred, ainsi que Mélodie font partie des habitants de la Cité Menier qui se sont portés volontaires pour ouvrir leur jardin à l’art et aux curieux. Ils ont laissé les artistes scénariser leur espace vert et les visiteurs envahir leur jardin secret, invisible de la rue. Séverine indique : « On vit des moments singuliers, avec les artistes avec qui on partage le jardin, et les visiteurs, qui viennent et qui posent des questions, qui sont curieux soit des œuvres, soit du jardin. Les échanges sont vraiment riches. » Séverine peint elle-même. Elle partageait son jardin avec Dahlia K et ses croquis, mais aussi une plasticienne, Lo, qui apportait l’élément mer au jardin, avec des assemblages de plastiques recyclés sur le thème marin.

Mélodie, qui ouvrait aussi son espace privé, confie : « Souvent les gens ne connaissent pas le quartier. Nous sommes à vingt minutes de Paris et ils sont étonnés du calme. Cela fait un petit coin de province. Ils sont aussi étonnés du patrimoine historique que nous avons la chance d’avoir sur Noisiel. Parfois, en plus de l’étonnement, il y a de l’enthousiasme et parfois même un peu de rêverie… »

Quarante-et-un artistes ont participé à la manifestation, en acceptant d'exposer dans ces lieux insolites habituellement cachés au public. Peintres, céramistes, sculpteurs, photographes se sont donné rendez-vous autour des jardins enchantés par des spectacles, des instants musicaux ou de lecture. La manifestation, comme l’expliquent les artistes « est le moment de rencontres, de curiosité, de partage d'univers artistiques différents ». Ils apprécient Couleur JArtdin qui leur permet de croiser leur univers avec celui d’autres artistes et de partager leurs œuvres avec des personnes qu’ils ne touchent pas habituellement.

Zag est à la fois propriétaire et artiste. Il expose d’habitude en galerie. Il a déjà participé une dizaine de fois à la manifestation en ouvrant son atelier, comme son jardin, à la visite. Les amateurs d’art passent d’un jardin ordonné, agrémenté de sculptures et de quelques peintures, à une caverne d’Ali Baba, où le travail de l’artiste prend vie et règne sur les lieux. Il déclare : « Montrer mon travail hors galerie est intéressant. Le projet est super. Il y a de tout, de la poésie, de la musique, de la céramique... Cela touche à tout. Je suis fier de faire partie des quarante-et-un artistes. »

Les bénévoles de l'association Quartiers de chocolat, qui habitent la cité Menier, ont tout organisé eux-mêmes. La manifestation était entièrement gratuite. La mairie leur a mis à disposition du matériel, tels que les tables et les chaises, et leur verse une subvention annuelle de trois cents euros. Bruno et Marjorie expliquent : « L’organisation de l’évènement commence en février, par des ‘fiançailles’ entre les jardiniers et les artistes. On essaie d’harmoniser entre les peintres, les sculpteurs pour que chaque chose soit mise en valeur. Il y a une dizaine de jardins qui ouvrent tous les ans, pour le reste cela tourne. » Les organisateurs, qui attendaient près d’un millier de visiteurs, qualifient la manifestation en trois mots, les trois c, « colorée, conviviale et culturelle ». L'événement donne parfois lieu à des rencontres insolites et une visite s'est même soldée par la vente d’une maison, il y a quelques années.

L’association travaille déjà sur une prochaine manifestation, Fantaisie nocturne, qui aura lieu en hiver. : « Les artistes profiteront de la nuit pour présenter une mise en lumière des jardins, des façades et des rues. Des ambiances visuelles et sonores, des installations, des projections, de la danse, des textes et des voix vous transporteront dans des atmosphères particulières ». 

Dernière modification le mardi, 21/06/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°53 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top