Villeparisis ► La commune brigue le label "Ville éco-propre"

Villeparisis ► La commune brigue le label "Ville éco-propre" © Magjournal 77

Villeparisis a adhéré à l’AVPU (Association des villes pour la propreté urbaine) qui délivre les labels de ville éco-propre. Une délibération est passée pour officialiser la décision municipale, mardi 5 juillet. 

Partage de bonnes pratiques, fédération des initiatives collectives, grille évaluation de la propreté sur les espaces publics, plan d’action et de communication, formations, recommandations… tels sont les éléments proposés par l’Association des villes pour la propreté urbaine à ses adhérents. L’adhésion de Villeparisis permet, entre autres, à deux représentants de la Ville, un élu et un administratif, d’être formés à une grille IOP (indicateurs objectifs de propreté) et de participer gratuitement aux rencontres organisées par l’association.  Le montant de la cotisation annuelle est établi en fonction du nombre d'habitants : elle s’élève à neuf cents euros pour Villeparisis.

Bannière articles 1-2 - Bos du 3 sept au 7 oct 2022

Stéphane Pavillon, adjoint au maire délégué au cadre de vie, explique : « L'association a pour objet de faire progresser la propreté en ville, de favoriser la perception positive par les usagers. Elle permet aux villes d'évaluer l'état de la propreté sur leur territoire selon une grille d'indicateurs objectifs, de partager les progrès constatés avec les habitants, d'organiser des échanges d'expérience entre collectivités et de bénéficier de campagnes de communication initiées par l'association. »

La municipalité veut mettre l'accent sur la propreté. Frédéric Bouche, le maire, déclare : « Nous considérons que pour bien vivre dans une ville, il ne faut pas qu’elle soit un repoussoir. Nous avons une trame urbaine qui n’est pas des plus simples. »

Bannière articles 2-2 smitom décheterie du 30 juillet au 30 sept

La commune a recruté quatre agents supplémentaires pour s'occuper de la propreté urbaine . Elle a aussi  augmenté le périmètre d'action d’un prestataire en complément : deux balayeuses parcourent déjà les rues, qui sont balayées au moins une fois tous les quinze jours. « Nous travaillons pour que chacun puisse avoir une voirie propre », insiste l’édile.

Il y a déjà eu par deux fois une campagne d'affichage sur la thématique des mégots, des masques et des canettes. Une nouvelle campagne portera sur les déjections canines.

Frédéric bouche a conclut : « La propreté urbaine est l'affaire de tous. »

Les élus villeparisiens souhaitent bien remporter à terme le label "ville éco-propre" qui comprend de une à quatre étoiles.

Dernière modification le vendredi, 22/07/2022

Publié dansVie locale

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°53 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top