Othis ► [Vidéo] Le marché du premier samedi du mois a encore attiré de nouveaux commerçants 

Othis ► [Vidéo] Le marché du premier samedi du mois a encore attiré de nouveaux commerçants 

Quatre nouveaux commerçants se sont installés à la formule estivale du marché d’Othis, samedi 2 juillet. 

 

Une boucherie-charcuterie, un apiculteur, une productrice de confiture et une marchande de produits auvergnats ont complété la variété des commerçants ambulants qui ont posé leur étals au grand marché du premier samedi du mois, à Othis. Sébastien Dhom, adjoint au maire chargé des activités économiques, déclare : « Le marché a ouvert pour la première fois avec des horaires étendus de 10 à 18 heures et un nouveau boucher a remplacé l’ancien. » Les Délices de Chris proposent de la charcuterie, de la viande rouge, de la volaille et surtout une variété de brochettes marinées dont les parfums ont bien donné envie d’allumer le barbecue. 

Franck, un apiculteur de la commune, a proposé ses productions pour la première fois au marché.  Magali, son épouse indique : « Nous avons deux sortes de miel, un crémeux à base de pollen d’arbres fruitiers, de pissenlit et de colza, et un plus liquide à base de pollen de tilleul et de rose. » Le producteur fabrique également des bougies et du savon avec de la cire d’abeille. 

Sévérine a installé son stand pour la première fois. On y trouvait de la saucisse sèche, du saucisson, du jambon cru, du fromage d’Auvergne, mais également du chorizo au piment d’Espelette. La marchande précise : « Nos produits sont fabriqués sans conservateurs et faits maison. » 

Martine est venue spécialement du Pays de Bray pour présenter quatre-vingts sortes de confitures et de gelées des plus classiques au plus originales. La fabricante indique : « La confiture aux orties est l’une de mes meilleures ventes. Elle peut tout accompagner, du fromage, du foie gras, c’est un passe partout. » La commerçante fait également de la confiture de pissenlit qui donne un goût et une texture proche du miel. « Elle est adaptée aux personnes qui ne mangent pas de miel, comme les vegans. Je cueille les pissenlits au mois de mars, quand il y a beaucoup de pollen. »

Dernière modification le dimanche, 31/07/2022

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top