Villeparisis ► La fête du canal baptisée à l'eau de pluie

La mairie de Villeparisis a inauguré "La fête du canal" pour promouvoir son patrimoine. Une inauguration qui a résisté à la pluie persistante grâce aux bénévoles qui se sont mouillés pour que tout se passe au mieux.

La pluie n'a pas eu raison de la fête : des tentes et barnums supplémentaires ont été montés par les services techniques appelés à la rescousse et par les responsables associatifs : "C'est dommage, les bénévoles travaillaient sur cette action depuis des mois. Ils sont déçus, mais la bonne humeur est au rendez-vous" raconte Dominique Fages, conseillère municipale. Chapeaux, orgue mécanique, musiciens de rue, banquet sur le pont du canal : hormis le soleil, tous les ingrédients étaient réunis.

Sur le canal, les visiteurs ont pu s'essayer au canoë kayac. Au stand restauration, ils ont pu goûter les lasagnes "faites maison" par Maria Tesa de l'association Viva Italia. La maison pour tous a proposé des animations au bord du canal et Claude et Josiane de la "Compagnie Flonflon de rue" ont joué des airs du début du XXe siècle avec leur orgue mécanique datant de 1924.

La fête placée sous le signe de la rencontre européenne

A l'occasion de la fête du canal, Bernard Engelmann, président de l'association JHE (Jumelage à l'Heure de l'Europe) et les élus de Villeparisis ont accueilli une délégation de 12 Allemands : Torsten Harms, maire de la ville de Wathlingen (Basse-Saxe), Friedrich Mund, président du comité de jumelage et 10 membres du comité.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=t4aRWPOLdUk&w=640&h=360]
[gallery type="rectangular" size="medium" ids="9681,9682"]

Villeparisis ► Cet après-midi, adoptez un chat

L'école du chat libre de Villeparisis, ouvre les portes de ses locaux situés rue de l'industrie ( au fond de l'impasse), samedi 20 juin de 11 à 17 heures pour permettre au public d'adopter un chat.

Pour pouvoir repartir avec un animal, il sera demandé de présenter une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une participation financière. Il faudra également prévoir une caisse de transport.

Constituée de 25 bénévoles amoureux des petits mistigris, l'association de protection "des chats libres de Villeparisis" œuvre depuis 1992 pour la stérilisation et le tatouage des chats errants. Une fois que les animaux ont été traités, elle essaie de les faire adopter ou, pour les sauvages, de les relâcher sur le lieu de capture. "Notre action permet d'éviter la multiplication de la population féline se soldant souvent par des conditions de vie miséreuses" explique Josiane, la présidente. De plus, des chats trop nombreux amènent des nuisances pour leur entourage. En les sédentarisant, les chats occupent un territoire et empêchent d'autres de s'y installer.

Ainsi, une fois par mois sont organisés  "les samedis de l'adoption" permettant aux félidés abandonnés ou trouvés à la fourrière de repartir chez une nouvelle famille. Josiane souhaite également attirer l'attention sur les nombreux chats non-adoptables en raison de leur état de santé physique ou psychique. Victimes de maltraitance, les "moustachus" ont besoin de soins et d'attentions. "Pour nous aider, il est possible de les parrainer" précise la félinophile.

Renseignements : 06 88 18 26 55 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top