Mareuil-Lès-Meaux ► Tout un art : le karaté autrement avec Thierry Mueller, ceinture noire

Dans la salle, ni dojo ni tapis... le karaté se pratique autrement et pourrait même être devenu une aide précieuse pour aider les malades du cancer et évidemment les bien-portants. Depuis deux ans, grâce à l'association "Autrement karaté do", à Mareuil-Lès-Meaux, l'art martial s'est plus orienté vers l'application des gestes que vers la confrontation et  incite à soutenir la lutte contre le cancer des enfants.

"On ne cherche pas le combat mais plutôt à développer une conscience corporelle en travaillant la coordination et la synchronisation des gestes et la mémoire" explique le président Thierry Mueller, ceinture noire et professeur. Les entraînements ont lieu tous les lundis à la maison des associations de Mareuil-Lès-Meaux et tous les jeudis à Penchard.

La pratique se fait de manière traditionnelle, sur le parquet et "l'amené" au sol est interdit. "Le karaté est abordé avec un autre état d'esprit. Ce que l'on peut faire fort, on peut le faire doucement. On n'a pas besoin de puissance" souligne le karatéka de 49 ans.

De cette manière, l'art martial permet avant tout d'apprendre sur soi, d'apprendre à se placer, à se concentrer et à persévérer. Chacun apprend à son rythme et en fonction de ses capacités. Ainsi, par son sport, Thierry Mueller veut particulièrement aider les personnes atteintes d'un cancer à mieux affronter leur maladie en leur donnant un mental solide. "Mon fils a été atteint d'oestéosarcome au genou (un cancer des os) à l'âge de 10 ans. Il a subi un an de chimiothérapie ainsi qu'une opération et a dû réapprendre à marcher. Il a maintenant 13 ans et est devenu champion de France handisport de tennis de table, en club à Mouroux" raconte Thierry qui souhaite aussi aider les autres à s'en sortir. Il collabore également avec l'Avacs, l'Association vaincre le cancer solidairement qui situe son siège à la clinique Saint-Faron à Mareuil-Lès-Meaux.

Les 28 membres du club de karaté, dont le plus jeune a 7 ans et le plus âgé 65, sont aussi des "bien-portants" et beaucoup ont été séduits par ce retour aux source de la discipline. C'est d'ailleurs pour cette raison que le nom de l'association reprend le terme originel Karaté do qui peut être traduit du japonais par "la voie de la main vide" ou, selon diverses sources, « la voie de la main et du vide ». Wikipédia indique que : "les termes sont compris dans le sens « la voie de la vacuité (au sens bouddhique/zen), réalisée par la main (les techniques) » et/ou dans le sens « la voie des techniques sans armes (dans la main) », les différentes interprétations ne s'excluant pas mutuellement". (voir la présentation du karaté ici)

A Autrement Karaté do, les inscriptions sont possibles toute l'année et bien-entendu, les cotisations sont calculées au prorata temporis. Une partie des recettes est reversée à l'institut Curie (ensemble hospitalier de pointe en cancérologie situé à Paris) pour aider la recherche contre le cancer et, une fois par mois, le professeur se déplace à l'hôpital de Margency, dans le Val-d'Oise, pour animer des stages auprès des malades.

D'ailleurs, l'association est mise en avant sur le site Internet de l'institut. Vous pouvez le retrouver en cliquantici

Pour contacter Autrement karaté do :

Thierry Mueller : 06 20 16 31 12

E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La page Facebook de Autrement Karaté Do

 

Claye Souilly ► Une randonnée cyclotouriste pour acheter un vélo-fauteuil

L'action sportive caritative organisée par l’association « Un exploit pour Lila », en faveur des enfants atteints d’un handicap moteur ou cérébral, a mobilisé 400 participants, dimanche 27 septembre à Claye-Souilly.

Le rendez-vous avait été donné sur le parking devant la salle André Malraux. Plusieurs parcours étaient proposés : la grande boucle de 180 km, pour les plus aguerris à la discipline, la petite boucle de 95 km pour les randonneurs sportifs, enfin la découverte Clayoise de 40 km qui fait découvrir aux familles et amateurs la proche région de Claye-Souilly.

L’arrivée s’est faite place du Marché.

L’ensemble des fonds récoltés lors des inscriptions, soit 3 000 €, a été reversé à l’association pour être investi dans du matériel de transport adapté.

Arnaud Connan, président de l’association, explique : « Nous organisons des événements sportifs pour récolter des fonds pour l’achat de vélos fauteuils destinés à être prêtés aux familles le temps d’un week-end. Lila est décédée en 2012 à la suite d’un cancer qui s'est développé en plus de sa maladie génétique. Nous avons créé l'association 'Un exploit pour Lila' pour aider les familles".

L'association regroupe une vingtaine de coureurs engagés pour faire participer à deux ou trois courses à pied dans l'année, au milieu de coureurs valides, des enfants présentant un handicap moteur. L’association prend en charge l’inscription de l’enfant et l’acheminement du matériel sur le lieu de la course.
Lors de la journée, dimanche, la sortie en vélo-fauteuil avait été organisée avec des enfants Clayois accompagnés d’un véhicule suiveur pour la sécurité. Valérie Bruerre, trésorière de l’association, souligne : « Nous avons financé le vélo-fauteuil qui se trouve sur l’événement avec des fonds collectés lors d’une grosse manifestation sportive : un match de football entre les anciens du PSG et le club de Lens. Un vélo-fauteuil avec assistance électrique coûte 9 000 euros. Nous avons besoin de fonds pour multiplier l’opération ».

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10791,10790,10789"]

Serris ► Prévenir les risques santé avec l'opération "Hors les murs"

Le service jeunesse de la ville de Serris, en partenariat avec le SDIS et la ligue contre le cancer, mettra en place le 29 juillet et le 5 août, de 14 h 30 à 18 h 30, au lac du centre urbain puis au parc des communes, l'opération "Hors les murs". Durant les deux après-midi, des ateliers et des animations permettront de sensibiliser le public aux risques sur la santé en été : la surexposition au soleil, l'alcool, le cannabis, les rapports sexuels non-protégés...

Des outils de prévention seront mis à la disposition des visiteurs (lunettes de simulation d'alcoolémie et documents ludiques).

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top