Consommation d'eau ► Entre angoisse et gaspillage

Chez nous, l'eau est devenue un bien aussi courant qu'accessible, un bien omniprésent dans notre quotidien grâce à toutes les technologies qui l'emploient.

Cependant, sa généralisation fait qu'elle peut être utilisée à tort et à travers. Vaisselle, lave-linge, douche... l'eau se gaspille aisément. Les Français en ont-ils réellement conscience ? Et si oui, de quelle manière utilisent-ils leur eau ? Budget-maison.com a tenu à répondre à ces questions en interrogeant 2450 Français durant les mois d'août et de septembre 2016.

Une fréquence d'utilisation raisonnable mais une absence de vigilance : l'enquête s'est en partie concentrée sur l'utilisation des principaux dispositifs usant de l'eau.

On apprend ainsi que, parmi les personnes interrogées, ils sont 98% à posséder un lave-linge, 67% un lave vaisselle, 58% une baignoire et 49% une douche. On note qu'ils sont peu à utiliser les deux premiers outils quotidiennement (12% pour l'un, 19% pour l'autre) mais la grande majorité s'en sert une fois par semaine minimum : 93% pour le lave-linge, 81% pour le lave-vaisselle.

En revanche, ils sont une infime minorité à s'être renseignés sur la consommation de leurs machines. Seuls 5% connaissent leur consommation pour le lave-linge et 7% connaissent celle de leur lave-vaisselle. Pour la baignoire et la douche, les chiffres varient davantage. Ils sont un tiers à prendre un bain chaque semaine, un plaisir plus rare donc, pour la majorité des sondés. 57% n'en prennent un qu'une fois par mois et ils sont plus des trois quarts à se baigner une fois par an. Cela reste un plaisir coupable puisqu'ils ne sont que 37% à prêter attention à leur consommation d'eau au moment de se tremper dans la baignoire. En ce qui concerne les possesseurs de douche, on compte deux tiers des sondés (68%) qui s'en servent quotidiennement, là où 21% préfèrent y passer tous les deux jours. La grande majorité y passe moins de 10 minutes mais ils sont davantage à rester entre 5 et 9 minutes (39%) que moins de 5 minutes (32%). A noter qu'ils sont 3% de possesseurs d'une douche à rester dessous plus de 15 minutes.

L'eau, source d'angoisse pour certains
Pour ce qui concerne d'autres habitudes, les résultats sont aussi mitigés. Certes, ils sont bien 83% à couper le robinet pendant qu'ils se brossent les dents et à peu près la même proportion (79%) surveille sa consommation d'eau globale. Cela étant, seuls 47% des sondés sont en mesure de récupérer les eaux usées et, parmi eux, ils ne sont que 17% à être équipés d'un récupérateur d'eau. Pourtant, le sujet de la consommation d'eau angoisse une part des personnes interrogées quant au montant de leur facture. 14% d'entre eux ont été confrontés à une mauvaise surprise et dans 39% des cas, cette mauvaise surprise prenait la forme d'une fuite. C'est aussi pourquoi 43% des familles interrogées avouent leur angoisse en attendant la prochaine facture. Les célibataires du panel sont plus détendus mais 16% d'entre eux partagent ces inquiétudes.
A propos de l'étude :
L’enquête a été menée du 15 août au 2 septembre 2016 auprès d’un échantillon de 2 450 français (1 297 familles / 1 153 célibataires). Les données de l’enquête ont été récoltées par Google Form et par téléphone auprès d’un panel de clients du site http://budget-maison.com.

Voir tous les chiffres de la consommation ici : enquete-eau-2016

Economies ► Vérifier si la douche ne gaspille pas d'eau

Si votre douche est correctement réglée, elle ne vous fera pas dépenser trop d'eau. Par contre, si le pommeau est un peu vieillissant, ça bavouille, ça crachouille, et surtout ça coule trop, gaspillant du même coup l'eau. Et votre facture d'eau monte, monte...

Pour pouvoir vérifier si votre douche consomme trop d'eau, faites le test : prenez un contenant de deux litres. Si celui-ci se remplit en moins de dix secondes (chrono en main), c'est trop rapide et c'est le signe qu'il faut changer le pommeau afin de ne plus gâcher d'eau.

 

 

Save the date ► Fête de la nature le 23 mai : Le Mesnil-Amelot se met au vert

La nature sera la reine du jour, samedi 23 mai au Mesnil-Amelot. La municipalité proposera aux visiteurs de participer au pique-nique géant qui se tiendra dans le parc de la Mairie. Ambiance guinguette, papillons et fleurs, la journée promet d'être distrayante avec les multiples animations qu'elle proposera. Ainsi les participants pourront partir à la découverte des essences florales avec l'architecte paysagiste, Laurent Latte et faire plus ample connaissance avec le recyclage et le compostage grâce à des ateliers pédagogiques.

"Nous avons aussi prévu un hôtel à insectes et une ruche sous verre, avec les explications d'un apiculteur de Villeparisis, José Lourenço, sur le miel et la vie des abeilles" révèle le maire, Alain Aubry.

Parmi les animations, les visiteurs trouveront également des stands de marchands de produits locaux, les amoureux de bateau pourront faire voguer les maquettes sur le plan d'eau et participer aux courses de voiliers, en rapport avec le thème national, "autour de l'eau", les apprentis chimistes se familiariseront avec les réactions et les mesures de qualité de l'eau ainsi que sa consommation et enfin, l'entreprise locale, ECT, présentera méthode de recyclage et réemploi de déchets inertes du bâtiment. .

Le rendez-vous est donné, au parc de la Mairie, de 12 à 18 heures.

Renseignements au 01 60 03 60 83.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top