Ligne K ► Travaux : les usagers mis à rude épreuve

La ligne K est devenue la bête noire des usagers du train. Quand ce ne sont pas les trains qui sont en retard, la SNCF fait des travaux...

La ligne K est en travaux depuis lundi 22 février. Les chantiers qui se situent à plusieurs endroits le long des voies dureront jusqu'au 13 mars et visent le remplacement du matériel vieillissant par des wagons modernes considérés comme "haut de gamme". Les usagers n'en ont pas fini avec les déconvenues et l'organisation qu'il faut fréquemment revoir quand on veut arriver au travail à l'heure et rentrer chez soi à une heure "normale", surtout à l'heure indiquée sur les horaires des trains.
Ils galèrent
Pendant les travaux, même si des substitutions routières ont été mises en place, les voyageurs, les nerfs mis à rude épreuve, pestent. Au petit matin, quand tout le monde espère son train afin de pouvoir aller travailler dans les temps, sur le quai à Saint-Mard, la première gare en Seine-et-Marne (après le Plessis-Belleville dans l'Oise), Stéphane s'étonne à l'annonce : "Ils finissent pas annoncer quand les trains sont à l'heure, tellement c'est exceptionnel ! ". Sans doute la SNCF espère-t-elle ainsi attirer l'attention de ses usagers sur le respect des horaires de la ligne K et tente de faire comprendre que des incidents indépendants de sa volonté perturbent le trafic, comme les gens qui traversent les voies et à cause desquels la circulation doit être interrompue.

Sarah et Mikael habitaient à Othis. Travaillant à Paris, elle prenait le train chaque matin à la gare de Saint-Mard. Elle explique : "Nous avons déménagé car c'était infernal. C'était très difficile d'arriver à l'heure à mon travail. Nous serions bien restés à Othis mais c'était vraiment impossible à cause des problèmes récurrents sur la ligne K. Nous avons trouvé un logement à Vaires-sur-Marne. Mon mari va travailler en voiture, comme il le faisait déjà avant, ça ne change pas grand chose pour lui mais pour moi, c'est le bonheur... presque".

Même si les usagers attendent encore les effets bénéfiques des travaux, la SNCF confirme "préparer l'arrivée des trains Franciliens". Il faut que les infrastructures et modifications des quais soit terminées pour septembre.

ligneK Hier à Thieux - Nantouillet : les travaux avancent, même le dimanche.

Hier à Compans : 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="20356,20355"]

 

Avec le Francilien, la SNCF  espère rendre le train, et plus particulièrement la ligne K, plus agréable et surtout plus fiable. Là où il est déjà en service, 74% des sondés estimeraient, selon la SNCF , que la ponctualité de leur ligne s’est améliorée.

La ligne k traverse trois départements et représente 31 trains et 12 000 voyageurs par jour.

ligneK Dammartin-Juilly-Saint-Mard, la première gare en Seine-et-Marne quand on vient de l'Oise.

Et la ligne P ?

Eh bien, elle aussi fait des siennes et sera "moyennement" praticable. Des travaux ont commencé vendredi 26 février et auront aussi lieu le week-end prochain, de vendredi à 23 heures jusqu'à dimanche à 17 heures. Aucun train ne circulera sur l'axe Paris-Château-Thierry ni sur celui de La Ferté-Milon. Il n'y aura aucun train le vendredi entre Paris et Meaux, un sur deux le samedi, et un train sur deux le samedi et  le dimanche à partir de Lagny-Thorigny. Les habitués du train pourront toujours se rabattre sur les bus affrétés par la SNCF, en s'y prenant cependant un peu à l'avance car les temps de parcours seront allongés de 10 à 80 minutes.

 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.