Hélène Rousseaux

Hélène Rousseaux

Les élus sociaux, délégués syndicaux de Force ouvrière du territoire France et comité d'entreprise de Schneider Electric, ont fait entendre leur voix en se joignant au mouvement de grève qui s'est déroulé jeudi 19 mars, au siège de la société, à Rueil-Malmaison. Les revendications portaient sur la politique salariale, industrielle et sur la disparition d'emplois "malgré les bons résultats du groupe" comme l'indiquaient les manifestants. Schneider arriverait en cinquième position à la cotation du CAC 40.

"Dans ces conditions, nous voulions exprimer notre incompréhension face au plan social annoncé, avec la fermeture du site de Saint-Soupplets" indiquent encore les délégués.

 

Egalité des chances, diversité, discrimination... de quoi parle-t-on ? Une soirée réservée aux chefs d'entreprise.

A l'hôtel Kyriad à Villepinte, jeudi 9 avril de 18 à 22 heures : conférence, dîner, débats, une soirée organisée par l'association Roissy Entreprises qui souhaitait aborder ce sujet d’actualité au cœur de la mutation des sociétés. Pour en parler, les organisateurs ont invité deux intervenants spécialisés pour répondre aux interrogations des chefs d’entreprise, sur le thème.

Farid Hammoudi est médiateur diversité-égalité des chances du Groupe CRIT* et ancien correspondant local de la Halde : "Pendant longtemps, on a cru qu’il suffisait d’affirmer l’égalité comme principe fondateur du vivre-ensemble pour que l’égalité soit réelle. Mais la diversité, on en fait quoi ! Comment faire pour éviter des ennuis que ce soit pour le recrutement, l’évolution professionnelle, la conciliation entre vie professionnelle et vie privée ? Pour éviter de se tromper, Il faut s’entourer de spécialistes qui maîtrisent le sujet pour évoluer afin de ne pas être dépassé."

Annick Aubert est présidente DCF** Ile de France et Présidente Club AJE 95 et proposera une illustration du sujet avec 'la Cité de l'avenir', projet parrainé par Sylvie Feucher, préfète déléguée pour l'égalité des chances du Val-d'Oise.

Le programme

18 heures : Accueil des participants à l'hôtel Kyriad

18 h 30 à 19 h 15 : L’égalité des chances, diversité et discriminations: de quoi parle-t-on ?

19 h 15 à 20 h 15 : Débats 20 h 30 à 22 h 30 : Cocktail dînatoire, poursuite de la discussion et prises de contacts La soirée est organisée avec la participation du Groupe CRIT, de Paris Nord 2, de la ville de Villepinte et des DCF Île-de-France et avec la présence exceptionnelle du maire de Villepinte, Martine Valleton.

 

*CRIT, n°4 du Travail temporaire et du recrutement en France, accompagne chaque année plus de 25 000 entreprises de tous secteurs d’activité dans leurs recrutements permanents et temporaires. CRIT Villepinte, agence d’emploi multi-spécialiste, depuis plus de 10 ans au cœur de Paris Nord 2.

**Directeurs Commerciaux de France ***Paris Nord 2, le plus grand parc privé d’entreprises du Grand Roissy.

Des questions sur l'événement 'Conférence, Dîner, Débats - Egalité des chances, une chance pour les entreprises' : http://www.grand-roissy.com/

 

Le tout nouveau bowling, la Factory, à Moussy-le-Neuf, offre quatre jours de portes ouvertes. Juste à côté de l’Intermarché, route de Vémars, les 25, 26, 27 et 28 mars, les amateurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie et découvrir les pistes du bowling, ainsi que le parcours de laser game, la salle de remise en forme et le restaurant italien avec son chef sicilien.

Rénald Fere, le directeur technique des lieux, habitant de Juilly, ne cache pas sa fierté et son enthousiasme pour les activités de l’établissement qu’il a mis trois ans à élaborer, avec les gérants : « Le laser game, dans son décor d’usine désaffectée, plaît à tous. Le week-end dernier, nous avons eu une famille avec quatre générations et qui ont rigolé comme des fous ! »

Depuis le 23 décembre, jour de son ouverture, la Factory reçoit des particuliers, des familles, des groupes, des comités d’entreprises, des collègues qui viennent se détendre après le travail. Nombre d’entre eux viennent principalement de Roissy après une journée sur la plate forme de l’aéroport.

Lundi 23 mars, l’immense espace indoor grouillait de visiteurs pour l’inauguration officielle.

La Factory a trouvé son emplacement sur le site d’une ancienne serrurerie, agrandie et surtout réaménagée et décorée. Tout est nickel, propre, moderne. Franchement, ça donne envie d’y passer quelques instants.

Dans le village, les habitants commentent : « Le bowling apportera un peu d’animation à Moussy et surtout, il offre une vingtaine d’emplois… On espère tout de même que ça ne va pas apporter de nuisances. »

Le directeur technique et la gérante préparent les portes ouvertes. Le directeur technique et la gérante préparent les portes ouvertes.

 

Une catastrophe s'est produite en fin de matinée dans les Alpes de Haute-Provence, dans le secteur de Barcelonnette. 150 personnes qui étaient à bord d'un l'Airbus A320 effectuant la liaison entre l'Espagne et l'Allemagne, ont trouvé la mort. L'appreil de la compagnie low-cost Germanwings, filiale de la Lufthansa a d'abord perdu de l'altitude, pendant une minute. Il s'est déclaré en état de détresse à 10 h 47 et a littéralement explosé en touchant la montagne qui culmine à 3 000 mètres. Les secours, encore sur place, n'ont trouvé aucun survivant.
La commune de Juilly, organise les parcours du cœur. L'idée de cette action est de promouvoir l'activité physique comme moyen efficace de prévention des maladies cardiovasculaires. Participation : 1 euro pour les adultes, gratuites pour les jeunes. Les activités proposées : - une randonnée pédestre d'environ 6 kms autour de Juilly, rdv 9 heures, départ 9 h 15. - un circuit cycliste de 20 km dans les alentours du village. rdv 9 heures, départ 9 h 15 - un entraînement football pour les enfants de 8 à 9 ans à partir de 9 h 30. - initiation à la Zumba pour les jeunes de 6 à 11 ans et pour les ados et adultes de 11 h 30 à 12 heures. Renseignements en mairie ou par E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Braderie-Bourse aux vêtements et aux jouets, mercredi 8 avril, de 8 à 14 heures avec l'Association Maison des droits des femmes et de l'égalité, 17 bis rue Jean-Baptiste-Clément. Tél. 01 64 67 07 90.

Calqués sur le schéma national, les résultats des élections départementales en nord Seine-et-Marne ont pris la configuration projetée par une partie des candidats qui tendaient le dos devant la montée du FN. En nord 77, le parti de Marine Le Pen a obtenu d’excellents scores, passant devant l’UMP (parfois renforcé par l’UDI) et le PS (parfois allié à d’autres partis de gauche) ou le PC dans quatre cantons sur dix. L’UMP aspire à la présidence du Conseil départemental (anciennement Conseil général) qui échappera à la gauche. Jean-Jacques Barbaux, à Fontenay-Trésigny, serait d’ailleurs pressenti pour le poste. Le deuxième tour, dimanche prochain, départagera les candidats.

Sur les premières marches dans les cantons du nord 77 Canton de Claye-Souilly ► FN (Lotte / Troussard) : 38,7 % ; UMP (Morin / Pasquier) : 35 % ; PC (Bardin / Jobelin) : 15,8 %. Canton de La Ferté-sous-Jouarre ► FN (Philippart / Souq) : 38,5 % ; UMP (Bullot / Pezzetta) : 34,1 % ; PS – DVG (Bernicchia / Gueniot) : 18,5 %. Canton de Mitry-Mory ► FN (Gaffet / Rumiej) : 35,9 % ; DVG-PCF (Corneille / Margaté) : 27,7 % ; UMP (Caekaert / Dometz) : 25,6 %. Canton de Villeparisis ► FN (Attias / Fornilli-Rata) : 30,1 % ; UMP (Recio / Vanderbise) : 29,3 % ; PS (Marquis / Pélabère) 25,8 %. Canton de Lagny-sur-Marne► UMP-UDI (Vouriot / Sert) : 33,9 % ; FN (Dodon / Paris) : 28 % ; DVG (Munier / Simon) : 19,9 %. Canton de Meaux ► UMP (Lacroix / Parigi) : 46,6 % ; FN (Giraud / Roullaud) : 24 % ; PS - DVG (Marguerite / Scaillet) : 17,9 %. Canton de Serris ► UMP (De Belenet / Pottiez-Husson) : 43,1 % ; FN (Hurth / Longuet) : 30,9 % ; EELV – DVG (Dudit / Guérin) : 19,3 %. Canton de Torcy ► PS (Eude / Torche) : 30,2 % ; UMP (Boutillier / Duvernois) : 28,8 % ; FN (Gonzales / Touvron) : 20,4 %. Canton de Chelles ► UDI-UMP (Netthavongs / Rabaste) : 38,3 % ; FN (Claude / Ridore) : 22,2 % ; PS (Autreux / Marion) : 22 %. Canton de Champs-sur-Marne ► PS (Eblé / Gobert) : 36,4 % ; EELV-PC (Badiatakanza / Tallet) : 21,6 % ; FN (Bouis / Pécresse) : 21,3 %.

Les sigles DVG : Divers gauche EELV : Europe écologie les verts FN : Front national PCF : Parti communiste français PS : Parti socialiste UDI : Union des démocrates et indépendants UMP : Union pour un mouvement populaire

L'Atelier d'Art Plastique de Mitry-Mory reçoit l'artiste peintre, Philippe Marcus, jusqu'au 10 avril. A l'issue de rencontres et après plusieurs mois de préparation, le peintre plasticien réalise un travail d’installation dans lequel il s'interroge : "être ou ne pas être". Il navigue entre exobiologie et vie extraterrestre, entre science-fiction et images de mythologies. Ses œuvres sont contemporaines. L'exposition est constituée de toiles sur châssis, toiles tendues, sculptures en trois dimensions, papiers dessins, et peintures murales. Philippe Marcus, 33 ans, talent timide devant l'appareil photo, est un perfectionniste. Une quinzaine de jours avant le vernissage, qui s'est tenu samedi dernier, il a mis en place ses œuvres une première fois, les a déplacées, replacées à nouveau, et a réalisé sur place des compositions inédites, travaillant sans relâche jusqu’à l'accord parfait.

La formation de Philippe Marcus 2000 : année propédeutique à l'école supérieure d'Arts de Rueil-Malmaison 2004 : DNAP avec mention à l'ENSAPC 2006 : DNSEP avec mention à l'école Nationale Supérieur d'Arts de Paris-Cergy (ENSAPC)

Expo à l'Atelier d'Arts Plastiques à Mitry-Bourg, rue Biesta. Tél. 01 64 27 13 94.

La fédération des anciens combattants d’Algérie, le comité d’Entente des Anciens combattants et victimes de guerre, accompagnés du conseil municipal de Mitry-Mory, ont célébré jeudi 19 mars, la fin de la guerre d’Algérie. Le cortège formé d’anciens combattants et de personnalités s’est acheminé jusqu'au cimetière de Mitry-le-neuf, à 17 h 30, pour la levée des couleurs et un premier dépôt de gerbe. Il s’est ensuite dirigé vers la stèle, avenue du 19 mars 1962, Charlotte Blandiot-Faride, adjointe au maire, a rappelé, lors de son allocution, les moments douloureux de cette période. A 18 h 15, un dépôt de gerbes a été effectué à la stèle Jean-Paul-Cousin. Des familles se sont jointes au rassemblement devant le monument aux morts, à Mitry-Bourg. Le maire, Corinne Dupont, a clos la cérémonie par son discours.
Les gendarmes de Meaux ont arrêté, à Coulommes, jeudi 19 mars, un individu qui profitait de la vulnérabilité des personnes âgées. Les enquêteurs de la brigade de recherche étaient sur sa piste depuis le mois de janvier. A plusieurs reprises, l’homme avait escroqué des habitants de différentes communes du nord Seine-et-Marne. Il entrait dans le domicile des victimes en présentant une fausse pièce d’identité, sous le prétexte d’une intervention sur l’installation électrique ou pour le gaz. Une fois la fausse opération terminée, il réclamait une somme correspondant à une facture fictive. Au passage, tandis que la victime cherchait le moyen de paiement, il dérobait des objets ou de l’argent laissé sur un coin de table ou de buffet, sans méfiance de la part des habitants de la maison. Hier, jeudi, en milieu de journée, il s’est fait attraper par les enquêteurs qui l’avaient pris en filature, alors qu’il venait de commettre une escroquerie de plus, à Coulommes, ou il s’était présenté comme un agent EDF. « On ne répète pas assez qu’il faut vraiment se méfier des gens qu’on fait entrer dans sa maison. Les personnes âgées pensent toujours qu’elles sont aptes à faire face, mais elles sont malgré tout vulnérables et les individus mal intentionnés savent en profiter » indique-t-on à la gendarmerie. Déjà une dizaine de victimes ont été identifiées par les gendarmes mais leur nombre pourrait augmenter car l’homme est soupçonné d’avoir commis d’autres vols, toujours au préjudice de personnes âgées. Le malfaiteur, âgé d’une trentaine d’années, est actuellement présenté au parquet de Meaux.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°51 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top