Vie locale

Villeparisis ► Les entrepôts de la Poste pourraient être transformés en crèche

La Poste pourrait céder une partie de ses locaux de la place Henri-Barbusse, à Villeparisis, pour l’aménagement d’une crèche intercommunale. Une étude de faisabilité est en cours.

Les guichets postaux occupent seulement 25% des 1 600 m² de la surface totale du bâtiment. Le projet avaient été initié par la CCPMF (communauté de communes Plaines et monts de France) avant son démantèlement. « Il s’agit d’entrepôts situés à l’arrière du bureau de poste dont l’entreprise n’a plus besoin. La Poste est vendeuse. Nous avons pensé que ce serait un bon endroit pour installer une crèche intercommunale » indique le maire, Hervé Touguet.

La Carpf (communauté d’agglomération Roissy Pays de France), dont fait désormais partie Villeparisis, serait prête à reprendre en main le dossier. Des discussions sont en cours. Par ailleurs, une étude sur les conditions techniques a été entamée. « Il s’agit de savoir si l’aménagement est réalisable » précise-t-on à la mairie. Aucune date d’ouverture n’a été néanmoins avancée.

Du côté des parents, la nouvelle est accueillie avec enthousiasme. « Il est difficile de trouver une personne pour garder nos enfants. Il faut parfois s’y prendre très en avance ; alors la perspective d’une crèche est une bonne nouvelle » a réagi Mélanie, une habitante du quartier de la Poste, enceinte de quelques mois.

La nouvelle structure permettra d’élargir l’offre d’accueil des tout-petits et de pallier le manque de place. Il en existe deux actuellement : la Ronde des Gavroches, une crèche familiale cantonale situé au mail de l’Ourcq, et les Petits Patoches, une crèche de seize places gérée par les parents, à Boisparisis.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Saint-Mard ► [Vidéo] Cowboy, ranch et pop : L'inauguration à l'américaine du Buffalo Grill

Post suivant

Chessy/Dampmart ► La passerelle au-dessus de la Marne sera posée ce matin

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *